Grève SNCF : des usagers se mobilisent pour obtenir le remboursement de leurs abonnements

La pétition, soutenue par la coordination nationale des collectifs d'usagers, a déjà récolté plus de 40.000 signatures.

Les usagers s'organisent face à la grève. Plusieurs associations souhaitent que la SNCF dédommage ses clients.  

Comme des milliers de Français, Arnaud Vanhelle prend tous les jours les transports en commun pour se rendre au travail. L'ancien adjoint au maire (LR) de la ville de Wasquehal (Nord) a donc souscrit un abonnement adapté à cet usage quotidien.

Mais en cette période de grève, il exige que son abonnement lui soit remboursé pendant les jours de grève du 2 avril au 28 juin. Il a formulé cette réclamation dans une pétition lancée sur Change.org.  

«Suite à la grève, nous ne pouvons plus utiliser pleinement notre abonnement TGV - TER - INTERCITES - TRANSILIEN - RER, se plaint l'usager dans la pétition. Aucun train n’est disponible à la réservation depuis le début du mouvement et nous sommes contraints de payer notre abonnement au tarif plein sans garantie de service !»

Plus loin, la pétition évoque une «demande de remboursement globale». 

Une mobilisation organisée

Le président de l'association d'usagers de la route et de transports en commun transiliens «Vignette respect», cité par Le Monde, demande quant à lui clairement un remboursement intégral du prix de l'abonnement :

«La SNCF fait une “grève perlée”. Mais pour nous, la désorganisation est continue depuis le début du mouvement, le 2 avril. On demande donc le remboursement total depuis cette date».

C'est aussi ce que demande la coordination nationale des Collectifs et Associations d'usagers du train qui réunit en son sein une vingtaine d'associations depuis le 12 avril. 

Plusieurs actions ont déjà été organisées, dont une le 12 avril. Des «grèves de voyageurs», qui consistent à refuser de présenter son titre de transport, ont été menées notamment.

La pétition d'Arnaud Vanhelle, soutenue par la coordination nationale, a déjà récolté plus de 40.000 signatures. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles