SNCF : l'intersyndicale veut négocier directement avec Edouard Philippe

La compagnie ferroviaire a annoncé lundi le projet de lancement de la filialisation de sa branche de fret ferroviaire[AFP - Image d'illustration]

L'intersyndicale CGT-Unsa-CFDT-SUD de la SNCF a décidé jeudi de se retirer du processus de concertation avec la ministre des Transports Elisabeth Borne.

Les représentants des syndicats impliqués dans la mobilisation ont pris la décision collectivement, d'après Laurent Brun, secrétaire général de la CGT cheminots. Ils se sont réunis jeudi matin en réaction aux décisions récentes du premier ministre et de la SNCF

La compagnie ferroviaire a annoncé lundi le projet de lancement de la filialisation de sa branche de fret ferroviaire pour tenter de remettre à flot cette activité déficitaire.

Autre source de mécontentement, Matignon a révélé mercredi la date de fin du recrutement au statut de cheminot. Elle prendra effet dès le 1er janvier 2020.

En réaction, les syndicats représentatifs ont décidé d'envoyer un courrier au premier ministre, Edouard Philippe, afin de lui demander de les recevoir. Dorénavant, ils souhaient négocier directement avec le chef du gouvernement. 

Les employés de la SNCF ont engagé une quatrième séquence de grève ce mercredi. La prochaine est prévue pour le 23 et 24 avril.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles