Un sexagénaire en garde à vue pour avoir fait un doigt d'honneur à Emmanuel Macron

Emmanuel Macron a été plusieurs fois pris à partie pendant ce déplacement. [VINCENT KESSLER / POOL / AFP]

Pendant le déplacement d'Emmanuel Macron dans les Vosges ce mercredi 18 avril, un homme de 61 ans a été interpellé et placé en garde à vue. Il est accusé d'avoir fait un doigt d'honneur au président. 

Lors de cette visite présidentielle à Saint-Dié-des-Vosges, Emmanuel Macron a été pris à partie à de nombreuses reprises, tantôt par des cheminots, tantôt par des retraités.

C'est dans ce contexte tendu, lors d'un échange musclé à propos de la hausse de la contribution sociale généralisée (CSG) que le sexagénaire aurait fait ce geste grossier, comme le rapporte le quotidien local Vosges Matin

L'homme a été arrêté pour «outrage à personne dépositaire de l'autorité publique», un délit passible de six mois de prison et de 7.500 euros d'amende. Mais grâce à son casier judiciaire vierge, le retraité, qui a rapidement reconnu les faits, devrait écoper d'un simple rappel à la loi. Il sera convoqué au mois de mai prochain devant le délégué du procureur. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles