Jean-Claude Mailly passe le flambeau lors du 24e congrès de Force Ouvrière

Vendredi 27 avril, Pascal Pavageau va succéder à Jean-Claude Mailly. [© BERTRAND GUAY / AFP]

Une page se tourne. Alors que le 24e congrès de Force Ouvrière s’est ouvert ce lundi 23 avril, à Lille, l'organisation s’apprête à élire son nouveau secrétaire général, vendredi 27.

Celui-ci succèdera à Jean-Claude Mailly, resté quatorze ans à la tête du troisième syndicat français. Contesté ces derniers mois en interne, ce dernier a justifié ses choix hier lors d’un discours – notamment celui de ne pas appeler à la grève lors des dernières manifestations – avant de passer la main en fin de semaine à son remplaçant.

Et celui-ci est déjà connu, puisque Pascal Pavageau, un ingénieur de 49 ans, est le seul candidat en lice et est donc certain d’être élu. Une succession symbolique, dans un contexte de fortes contestations sociales, qui pourrait bien bouleverser l’ordre établi chez Force Ouvrière.

Le futur numéro un ne cache en effet pas sa volonté de changement de cap pour le syndicat, et a déjà vivement critiqué la politique menée par le gouvernement, dictée, selon lui, par l’individualisme au détriment du collectif.

Se qualifiant de plus «direct» face à un exécutif qu’il juge uniquement concentré sur la communication, ce nouveau secrétaire pourrait donc rapidement pousser FO à se faire entendre davantage face à Emmanuel Macron, contrairement aux derniers mois.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles