Tarifs du gaz, contrôle technique, cigarettes... ce qui change en mai

Les tarifs réglementés du gaz naturel, appliqués par Engie (ex-GDF Suez) augmentent de 0,4 % au 1er mai 2018. [Pierre Andrieu / AFP].

Après les traditionnels changements du 1er janvier, le mois de mai apporte, lui aussi, son lot de modifications pour le budget des Français. CNEWS fait le point.

Les tarifs réglementés du gaz augmentent

Les tarifs réglementés du gaz naturel, appliqués par Engie (ex-GDF Suez) augmentent de 0,4 % au 1er mai, a indiqué la Commission de régulation de l'énergie (CRE).

Dans le détail, «cette augmentation est de 0,1 % pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 0,2 % pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude et de 0,4 % pour les foyers qui se chauffent au gaz», précise la CRE dans un communiqué.

Un contrôle technique nouvelle formule (et plus cher)

À partir du 20 mai, ce sont 132 points - contre 123 auparavant - qui seront à vérifier lors du contrôle technique obligatoire des véhicules.

Concrètement, la facture, qui était jusque-là de 65 euros, devrait grimper pour atteindre environ 80 euros. Une décision qui résulte de l'application d'une directive européenne signée en avril 2014.

Le véhicule contrôlé qui fera l'objet d'une ou plusieurs défaillances se verra même apposer une vignette sur le pare-brise signifiant l'obligation d'une contre-visite. Le propriétaire dudit véhicule aura alors vingt-quatre heures pour faire réparer sa voiture, sous peine d'une amende de 135 euros - minorée à 90 euros si le paiement est immédiat.

Le prix des cigarettes ajusté à la hausse ou à la baisse

Après avoir augmenté d'un euro en moyenne le 1er mars, le prix du paquet de cigarettes a été ajusté à la marge, lundi 30 avril, pour pallier une partie de la hausse des taxes décidée par le gouvernement. 

Le prix moyen du paquet de vingt cigarettes s'établit ainsi désormais à 7,90 euros, avec des tarifs allant de 7,50 euros à 9,30 euros, et «près de la moitié des paquets de vingt cigarettes auront un prix égal ou supérieur à 8 euros», indique le ministère de la Santé. 

Les fréquences de la TNT modifiées

Le mercredi 23 mai aura également lieu la sixième phase des changements de fréquences de la TNT.

Dans le détail, cette opération concerne les Français résidant dans le Haut-Rhin, le Doubs, le Jura, la Saône-et-Loire, la Nièvre, l'Allier, en Côte-d'Or, en Haute-Marne, en Haute-Saône et dans les Vosges.

Les personnes concernées devront alors effectuer une nouvelle recherche et mémorisation des chaînes. Les zones précisément concernées sont consultables sur le site recevoirlatnt.fr.

Attention à la date limite pour remplir sa déclaration d'impôts

Selon le calendrier publié par la Direction générale des Finances publiques (DGFiP), les personnes imposables qui font leur déclaration de revenus sur papier (y compris les résidents français à l’étranger) ont jusqu’au 17 mai pour la déposer.

Les contribuables dont le revenu fiscal de référence de l’année 2016 est supérieur à 15.000 euros doivent toutefois obligatoirement effectuer leur déclaration de revenus en ligne à partir du moment où leur résidence principale est équipée d’un accès à internet. Les dates varient selon le département de résidence (détails ci-dessous).

Attention à la date limite pour déposer un dossier social étudiant

Les étudiants qui souhaitent demander une bourse d’étude et/ou un logement social étudiant pour la rentrée prochaine ont jusqu’au 31 mai pour remplir un dossier social étudiant (DSE) auprès de leur académie actuelle. 

Pour constituer un dossier, les étudiants doivent notamment se munir l’avis fiscal 2017 sur les revenus 2016 du foyer et de leurs vœux d’études (quatre au maximum dans des académies différentes).

«Il n’est pas nécessaire d’attendre les résultats d’examens ou d’admission», tient à souligner service-public.fr. Cette démarche, indépendante de Parcoursup, est à renouveler chaque année.

Une protection des données renforcée

Le 25 mai entrera en vigueur le règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD).

Ce texte fixe des règles uniformes pour la protection des données personnelles de tous les ressortissants européens et s’applique à toutes les entreprises.

Dans le sillage du scandale Cambridge Analytica, l’Union européenne demande désormais à Facebook, mais aussi WhatsApp, Instagram, Twitter, Periscope, AirBnB de recueillir à l’avenir un consentement «libre, spécifique, éclairé et univoque» avant de pouvoir exploiter des données personnelles.

Bruxelles précise également que les mineurs de moins de 16 ans doivent être obligatoirement accompagnés d’un adulte pour pouvoir donner leur aval. 

En cas de non-respect des directives, le RGPD prévoit de très lourdes amendes pouvant aller jusqu’à 20 millions d’euros ou 4 % du chiffre d’affaires mondial de l'entreprise incriminée.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles