Décès de Maurane : les réactions des politiques

En Belgique et en France, les politiques ont eux aussi exprimé leur tristesse à l'annonce du décès de la chanteuse Maurane. [Lionel BONAVENTURE / AFP]

Le décès de Maurane, survenu hier soir à Bruxelles, a provoqué une vague de réactions émues et bouleversées, tant au sein du monde de la musique et des médias que du côté des politiques.

Sur Twitter, les messages affluent, témoignant de l'attachement de chacun à la personnalité de Maurane, chanteuse à la voix chaude et poignante.

Si Lara Fabian et d'autres artistes du monde de la musique ont été dans les premiers à rendre hommage à la chanteuse, les politiques ont eux aussi exprimé leur tristesse à l'annonce de son décès.

Martine Aubry, la maire de Lille, a cité Jacques Brel, évoquant «deux monuments de la musique belge et francophone sont désormais réunis ».

«Elle a rejoint Brel»

Christophe Castaner, patron de La République en marche, a notamment partagé son émotion, évoquant «un éclat d'étoile dans le ciel de Starmania».

Pierre-Yves Bournazel, député de la 18e circonscription de Paris, a fait part de son émotion sur Twitter.

«Une chanteuse hors du commun»

«Une artiste engagée nous a quittés cette nuit. Maurane, une chanteuse hors du commun, une voix inspirante, une personnalité attachante», a souligné sur Twitter le Premier ministre belge Charles Michel.

La secrétaire d'Etat bruxelloise Fadila Laanan (PS) a quant à elle noté que Maurane «manquera à tous ses fans et à la twittosphère où pleuvaient ses commentaires si sincères et sans tabous».

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, a de son côté écrit sur Twitter : «Quelle tristesse de voir partir Maurane si tôt. Sa voix exceptionnelle nous accompagnera encore longtemps. Dans son répertoire ou ses reprises de Jacques Brel. Toute ma sympathie à sa famille et à ses proches en ces moments douloureux.»

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles