«Shopping de l'asile» : la ministre Nathalie Loiseau crée la polémique

Nathalie Loiseau a admis que son expression n'était pas «heureuse»[BERTRAND GUAY / AFP]

La ministre des Affaires européennes, Nathalie Loiseau, a provoqué une polémique après avoir évoqué mercredi devant le Sénat les migrants qui feraient du «shopping de l'asile». 

Elle répondait à une question de la sénatrice écologiste Esther Benbassa sur le règlement européen de Dublin, en vertu duquel un seul pays est responsable du traitement du dossier d'un demandeur d'asile : « Abdel, venu du Darfour, arrivé sur l’île italienne de Lampedusa, avant d’arriver en France. Il a été reconduit en Italie, en vertu du règlement du Dublin, et interdit de territoire, sans avoir pu faire une demande d’asile. »

Natahlie Loiseau avait répliqué en estimant que ce cas illustre le problème « des migrants qui entrent en Europe sans faire leur demande d’asile dans leur pays d’entrée », ajoutant : « quand on vient du Darfour on peut décider de faire du shopping de l’asile et qu’on sera mieux en Suède qu’en Italie mais enfin tout de même ! ».

Des propos qui ont suscité une vague d'indignation, notamment à gauche. 

La ministre a concédé sur Twitter que l'expression qu'elle a utilisée n'est «pas heureuse». 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles