Les photos du saccage de la gare RER de Nanterre-Université

Ces incidents n’ont pas eu de répercussion sur le traffic de la ligne A sur laquelle se situe la gare.[AFP]

La gare RER de Nanterre-Université a été la cible dans la nuit de jeudi à vendredi d’actes de vandalisme.

Quatorze portiques RATP, cinq écrans d’affichage et deux distributeurs de billets ont été détruits. Une caméra de vidéosurveillance a également été recouverte de peinture.

Par ailleurs, la gare a été recouverte de nombreux graffitis rouges indiquant «ZAD partout». « La RATP condamne avec la plus grande force ces agissements et a porté plainte », a indiqué l’entreprise.

Ces incidents n’ont pas eu de répercussion sur le traffic de la ligne A sur laquelle se situe la gare. Cette dernière dessert l’université de Nanterre bloquée depuis plus de trois semaines par des étudiants opposés à la loi Orientation et réussite des étudiants (ORE), accusée d'instaurer une sélection déguisée à l'université.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles