Une plainte déposée grâce à la plate-forme anti-harcèlement du Festival de Cannes

Marlène Schiappa s'est félicitée de la mise en place de cette cellule, joignable au 04.92.99.80.09.[LUDOVIC MARIN / AFP]

Marlène Schiappa, la secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, a annoncé qu’une femme anglo-saxonne avait porté plainte après avoir appelé la plate-forme anti-harcèlement mise en place pendant le Festival de Cannes.

Ce numéro vert avait été mis en place pendant le Festival à l’initiative de Marlène Schiappa qui souhaitait «protéger les actrices qui sont victimes de viols», mais aussi «les intermittents du spectacles et l’ensemble des festivalières qui seront présentes», avait-elle expliqué en début de semaine.

Selon la secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, ce numéro vert aurait déjà fait preuve de son utilité. Elle a ainsi annoncé ce samedi, après avoir visité la cellule d’écoute «dans laquelle trois femmes se relayent» toute la journée jusqu’à tard dans la nuit, que l’une des écoutantes avait accompagné une femme au commissariat de police pour déposer une plainte. Au total, plusieurs appels ont été recensés. Elle n’a toutefois pas souhaité donner de détails sur la nature de plainte ou l’identité de la personne concernée.

Marlène Schiappa s’est également félicitée de la mise en place de cette cellule, joignable au 04.92.99.80.09, qui «marque la fin d’une forme de solitude», notamment pour les femmes étrangères, ne parlant pas le français, et ne connaissant pas «le fonctionnement de la France».  

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles