Paris : les incivilités directement traitées par les gardiens des offices HLM de la ville

Tags, jets d'ordures, épanchements d'urines... Les incivilités sont la deuxième cause de demande de relogement dans les HLM parisiens. Tags, jets d'ordures, épanchements d'urines... Les incivilités sont la deuxième cause de demande de relogement dans les HLM parisiens.[© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP]

C’était annoncé, c’est maintenant chose faite. Plus de 100 gardiens – des offices HLM de Paris – ont été formés pour lutter contre les incivilités, et sont désormais assermentés pour dresser des PV.

L'idée est d'agir le plus vite et le plus efficacement possible, à l'encontre de locataires qui se rendraient coupables d'infractions, et améliorer ainsi la qualité de vie des habitants du parc social parisien.

Pour cela, ces agents assermentés pourront donc constater l'infraction, et transmettre directement leur(s) plainte(s) aux pouvoirs publics. Sans pour autant se substituer aux forces de l'ordre. Mais avec, à la clé, une éventuelle contravention à payer pour le resquilleur. 

Ces plaintes concerneront donc les atteintes aux biens, à la propriété et à l'environnement, avec notamment les problèmes de bruit, de troubles du voisinage, de dépôts et jets d'odures dans les endroits non prévus à cet effet, de dégradation en tout genre.

«Quand on est locataire, on a des droits mais on a aussi des devoirs» a tenu à souligner Ian Brossat, l'adjoint à la mairie de Paris en charge du logement, qui a oeuvré en faveur de cette expérimentation.

Pour l'élu, les incivilités seraient de fait le deuxième motif de demande de relogement invoqué par les locataires HLM de la capitale. Un phénomène inquiétant qui «pourrit la vie», selon lui, des habitants de certains immeubles.

S'il s'agit pour l'instant des 100 premiers candidats à avoir obtenu l'assermentation, l'expérience pourrait être étendue à l'ensemble des offices HLM de la ville.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles