17 crânes découverts dans un faux plafond à Toulouse

Les ossements reposaient dans un sac poubelle. [AFP]

Une découverte stupéfiante. 17 crânes humains ont été retrouvés, mardi à Toulouse, par des ouvriers sur le chantier d'un bâtiment destiné à être démoli.

Les ossements reposaient dans un sac poubelle, qui avait lui-même été dissimulé dans le faux plafond d'un hangar. C'est en procédant au démantèlement de la structure que les ouvriers ont mis au jour les crânes.

Rapidement prévenus, les enquêteurs de la Sûreté départementale ont procédé aux premières constatations et n'ont pas tardé à comprendre que les ossements ne dataient pas d'hier.

Ce qu'a confirmé un spécialiste en paléontologie, qui est parvenu à rattacher cette découverte à un cambriolage survenu le 18 février 2010 à la faculté de médecine de Toulouse. Des crânes datant du IIIe siècle émanant de fouilles archéologiques effectuées au Soudan avaient alors été volés sans que l'on parvienne depuis à remettre la main dessus.

Cette hyptohèse devra être confirmée par une série d'analyses.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles