Meurtre de Tom : le suspect a été mis en examen et écroué

Inconnu du fichier des délinquants sexuels, le jeune homme était connu pour des faits «mineurs» de droit commun (photo d'illustration). [AFP]

Le suspect de 27 ans, interpellé mardi après le viol et le meurtre d'un enfant de neuf ans lundi dans un village de l'Aisne, a été mis en examen et écroué jeudi, a annoncé le parquet de Laon.

«Le procureur de la République a requis l'ouverture d'une information judiciaire du chef de meurtre d'un mineur de 15 ans précédé ou accompagné d'un viol», a déclaré le procureur de la République Baptiste Porcher dans un communiqué, précisant que le suspect avait été placé en détention provisoire.

Plus tôt dans la journée, l'homme de 27 ans suspecté du meurtre de Tom, 9 ans, violé et tué à Le Hérie-la-Viéville, dans l'Aisne, avait cessé de nier toute implication.

Interrogé par les enquêteurs depuis son interpellation, mardi, le suspect avait changé de version en fin de garde à vue.  Selon plusieurs médias, ce dernier évoquait désormais des «flashs» dans lesquels il se revoyait «en train de frapper» l'enfant. 

Le suspect déféré

Sa garde à vue avait pris fin jeudi matin, à 6 heures. Il a été déféré devant un juge d'instruction du parquet de Laon jeudi après-midi. Inconnu du fichier des délinquants sexuels, le jeune homme était connu pour des faits «mineurs» de droit commun, mais n'était pas considéré comme dangereux. L'enquête, ouverte du chef de meurtre, précédé, accompagné ou suivi d'un autre crime a été confiée à la section de recherches d'Amiens. 

Un traumatisme crânien

Le corps de l'enfant avait été retrouvé lundi soir dans une maison abandonnée d'un village de l'Aisne, avait annoncé mercredi le procureur de Laon. «L'autopsie pratiquée mardi a révélé que la mort» de Tom «est due à un traumatisme crânien» et «des traces de viol ont été mises en évidence», avait-il déclaré.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles