Le moustique tigre placé sous haute surveillance dans les Hauts-de-Seine

L'insecte est reconnaissable par ses rayures blanches sur le corps et les pattes. [© EID Mediterranee / AFP]

Un appel à la vigilance. Placés en alerte rouge au moustique tigre par les autorités, les Hauts-de-Seine ont indiqué ce mardi avoir mis en place un plan de surveillance renforcée, jusqu’au 30 novembre.

Une cellule, coordonnée par le préfet du département et intégrant notamment l’Agence régionale de santé, va ainsi chercher à détecter la présence de ces nuisibles et à prévenir les risques de prolifération. Outre l’installation de pièges et des campagnes d’éradication, des opérations de sensibilisations seront menées auprès des habitants. 

Ceux-ci devront notamment supprimer les eaux stagnantes (pots de fleurs, gouttières, pneus abandonnés…) autour de chez eux et signaler la présence de ces nuisibles aux rayures blanches et noires sur le site internet dédié.

Le moustique tigre, une espèce très invasive originaire d’Asie du sud-est, peut transmettre des maladies graves, telles que le virus Zika, la dengue ou encore le chikungunya.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles