Orages : 31 départements placés sous vigilance orange

Les orages se sont décalés vers le nord et l’est.[Ole Spata / dpa / AFP]

Trente-et-un départements de la région parisienne sont en vigilance orange en raison d'un «risque fort de phénomène violent» concernant les orages, dimanche, a annoncé Météo France dans son dernier bulletin.

Les sept départements auxquels cette vigilance s'est étendue dimanche après-midi sont l'Aisne, l'Ariège, l'Eure, la Haute-Garonne, le Gers, l'Oise et la Seine-Maritime. Ils s'ajoutent à ceux qui étaient déjà en vigilance orange «orages»: l'Aveyron, le Cher, la Corrèze, la Creuse, la Dordogne, l'Eure-et-Loir, l'Indre, l'Indre-et-Loire, le Loir-et-Cher, le Loiret, le Lot, le Lot-et-Garonne, Paris, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne, la Seine-et-Marne, les Yvelines, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, la Haute-Vienne, l'Essonne et le Val-d'Oise.

La veille, trente-trois départements avaient été soumis à cette vigilance.

Les orages se sont décalés vers le nord et l’est. On observe les cellules orageuses les plus fortes du Lot à la Dordogne au sud de la Vendée et des Deux-Sèvres. De fortes chutes de grêle ont été signalées au passage de ces orages sur le Tarn-et-Garonne.

Vers un retour à la normal

Ces orages vont continuer vers le nord et l’est avec toujours de fortes intensités pluvieuses et par endroit de la grêle et de fortes rafales de vent.

On attend néanmoins une lente atténuation de ces orages. Les départements de la Vendée, du Poitou et du Limousin vont également être concernés par ces orages forts, mais avec la baisse progressive d’intensité attendue, ceci ne justifie pas un passage en vigilance orange, précise encore Météo France.

L’amélioration est sensible plus à l’ouest avec le retour à un temps sec quasi-généralisé.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles