La célèbre accordéoniste Yvette Horner est morte

Yvette Horner, habillée par Jean-Paul Gaultier s'était produite au Casino de Paris en décembre 1990[DERRICK CEYRAC / AFP]

La célèbre accordéoniste Yvette Horner est décédée lundi à l'âge de 95 ans à Courbevoie, a annoncé son agent à l'AFP.

«Elle n'était pas malade. Elle est morte des suites d'une vie bien remplie», a commenté Jean-Pierre Brun.

Yvette Horner, qui aurait eu 96 ans le 22 septembre, avait commencé sa carrière en 1947 et a donné son dernier concert en 2011, selon la même source.

Originaire de la ville de Tarbes, la musicienne à la chevelure de feu a fait ses premières armes au théâtre des Nouveautés, dont sa grand-mère était propriétaire. Après une formation au conservatoire de Toulouse au piano puis à l'accordéon, elle monte s'installer à Nogent, la capitale du bal musette, avec son mari, ancien joueur des Girondins de Bordeaux, à partir de 1955.

La ville lui avait d'ailleurs rendu hommage en 2012, en nommant un square à son nom lors d'une cérémonie officielle. A la même époque, la reine de l'accordéon avait sorti un dernier disque «Yvette hors norme» pour lequel le styliste Jean Paul Gaultier, dont elle a été une égérie, avait conçu la pochette et qui avait créé les derniers costumes de scène.

L'album contenait notamment des duos avec Lio, Michel Legrand et Richard Galliano, a rappelé son agent, ajoutant qu'elle avait «enregistré au cours de sa carrière plus de 300 albums» et vendu plusieurs dizaines de millions de disques. Grande figure des bals musette et populaires, Yvette Horner avait aussi participé à onze reprises au Tour de France jouant pendant les courses sur le toit d'une voiture, selon Jean-Pierre Brun. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles