Ivry-sur-Seine : la venue du rappeur Niska à la fête de la ville fait polémique

Le dernier album de Niska est disque de platine. [Capture Youtube]

La venue du rappeur Niska à « Ivry en fête 2018 » le 16 juin ne plaît pas à tout le monde. Des salariés de la mairie d'Ivry-sur-Seine se présentant comme « un collectif d'agents communaux et de citoyens » a lancé une pétition demandant l'annulation du concert de la star du hip-hop français. 

Niska, dont le dernier album « Commando » est disque de platine, doit se produire, gratuitement, à 22h sur la grande scène de l'Hôtel de ville.  

Les auteurs de la pétition dénoncent les « propos méprisants, sexistes et violents envers les femmes » utilisés par l'artiste. Dans le texte de la pétition, ils estiment notamment que la venue de Niska est en totale contradiction » avec la charte européenne signée en 2015 et la « lutte contre les stéréotypes » dont les axes ont été définis durant la semaine des droits des femmes, en mars dernier.

Parmi les paroles dénoncées, ont trouve notamment des « punchlines » comme « Envoie ta ch--te sur Snapchat ! », ou encore « C'est moi qui fais l'oseille, pétasse fait le ménage (ramasse ) ». 

Le maire de la ville Philippe Bouyssou (PCF), s'il dit ne pas cautionner ces propos, a justifié la venue de Niska par sa popularité auprès des jeunes de sa commune. « Dans le cadre de la programmation artistique d’une fête de ville, on doit tenir compte des disponibilités le jour envisagé et on cherche avant tout à faire plaisir au public. La réalité, c’est que les jeunes d’Ivry portent un grand intérêt à Niska. »

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles