Emmanuel Macron utilise le Falcon présidentiel pour un trajet de 110 kilomètres

L'Elysée a fait savoir qu'il assumait ce choix pour le déplacement entre La Roche-sur-Yon et Rochefort.[ludovic MARIN / AFP / POOL]

Jeudi 14 juin, le président de la République Emmanuel Macron a utilisé le Falcon présidentiel pour réaliser un déplacement de 35 minutes, entre La Roche-sur-Yon (Vendée) et Rochefort (Charente-Maritime), soit un trajet de 110 kilomètres, rapporte plusieurs médias.

Si l'Elysée assume ce choix pour des raisons de sécurité, l'histoire fait des remous dans un contexte de restrictions budgétaires, notamment au lendemain de la polémique sur les minima sociaux. Dans une vidéo publiée sur Twitter par sa conseillère en communication, Sibeth Ndiaye, Emmanuel Macron déclarait que les aides sociales coûtaient un «pognon de dingue».

Ce n'est pas la première fois que l'exécutif est pointé du doigt pour un déplacement. En décembre dernier, Edouard Philippe et sa délégation étaient rentrés de Nouvelle-Calédonie à bord d'un vol privé à 350.000 euros, après une escale à Tokyo.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles