Mourmelon : un millier de personnes à la marche blanche pour Kevin, 17 ans, assassiné

 Le cortège a parcouru 800 mètres entre la gendarmerie, située en bordure de la garnison militaire de la ville et le petit parc, situé derrière l'église. [FRANCOIS NASCIMBENI / AFP]

Environ un millier de personnes ont participé à la marche blanche, pour Kevin, 17 ans, poignardé à mort, dans un parc, il y a deux semaines. Elle était organisée à Mourmelon-le-Grand (Marne), samedi, en début de soirée. 

Selon un photographe, de 18h à 18h30, le cortège a parcouru 800 mètres entre la gendarmerie, située en bordure de la garnison militaire de la ville et le petit parc, situé derrière l'église. C'est dans ce lieu que Kevin et O., jeune fille de 17 ans, se promenaient lorsqu'un individu avait agressé le jeune homme, le poignardant à mort, selon la première version livrée aux autorités. 

L'adolescente avait dressé le portrait d'un inconnu basané. Mais les enquêteurs ont vite découvert que la jeune fille et l'agresseur se connaissaient et avaient préparé l'assassinat

Ce samedi, les amis de Kevin ouvraient la marche, tandis que ses parents, très discrets se sont fondus dans le cortège. Tous portaient un T-shirt blanc à l'effigie du jeune homme, scolarisé dans un lycée de Châlons-en-Champagne. Les commerces étaient fermés. 

En hommage à une expression couramment utilisée par l'adolescent, une banderole «T'inquiètes, je gère», a été déployée. Une plaque au nom de Kevin a été dévoilée au parc. Puis les milliers de personnes réunies ont effectué un lâcher d'une centaine de ballons blancs et ont observé une minute de silence. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles