Un étudiant breton braqué, séquestré et abandonné 330km plus loin

Les policiers, qui ont identifié le véhicule, sont parvenus à interpeller les deux agresseurs dès le lendemain[MIGUEL MEDINA / AFP]

Pour lui, la Fête de la musique a eu une issue cauchemardesque. Jeudi, en fin de soirée, un jeune étudiant breton qui s'était rendu à Toulouse pour l'occasion, a été pris en stop par deux jeunes hommes alors qu'il voulait regagner sa voiture, garée à l'extérieur de la ville.

Mais quelques instants plus tard, «le conducteur et son passager se montrent menaçants», relate France Bleu. L'un d'eux sort alors une arme de poing et la pointe sur le jeune homme.

Les deux suspects lui volent ensuite sa carte bancaire et conduisent en direction du sud-est de la France, obligeant leur victime à les suivre. Durant le trajet, les malfrats s'arrêtent à Montpellier et y retirent en liquide 350 euros.

330 kilomètres

Puis, direction Avignon, où le «périple cauchemardesque» s'achève, après 330 kilomètres. Sur la route, ils forcent au passage un péage pour quitter l'autoroute. Arrivés à la gare de la ville, les deux individus abandonnent le garçon, qui ne connait pas la ville. Celui-ci se rendra donc au commissariat par ses propres moyens, où il portera plainte, précise la radio.

Les policiers, qui ont identifié le véhicule, sont parvenus à interpeller les deux agresseurs dès le lendemain. En leur possession, ils ont retrouvé le téléphone portable et deux-cent euros appartenant à leur victime.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles