Les Parisiens peuvent proposer des noms pour le futur arrondissement central

La mairie du 3e arrondissement est très appréciée des riverains. [© BENJAMIN GAVAUDO / AFP]

Vieux-Paris, La cité du cœur ou encore Lutèce... Depuis ce lundi, les Parisiens peuvent soumettre leurs propositions pour le nom du futur secteur regroupant les quatre premiers arrondissements.

En vue de cette fusion, qui entrera en vigueur en 2020, un appel à idées a en effet été lancé sur le site internet de la ville, jusqu'au 13 juillet. «Nous avons souhaité que la concertation soit au cœur de la réforme», a souligné Bruno Julliard, premier adjoint au maire.

Puis, courant-octobre, les 63.000 personnes inscrites sur les listes électorales vivant dans les arrondissements centraux seront appelées à prendre part à un référendum. Elles pourront alors voter par courrier, dans de vraies urnes en mairie ou sur internet, pour leur nom préféré.

En parallèle, elles devront aussi s’exprimer sur l’emplacement de la future mairie, entre celles des 3e et 4e arrondissements (les deux premières étant trop petites). Les trois édifices restants seront ensuite transformés, «dans un dialogue constant avec les citoyens», a précisé Bruno Julliard.

Toutefois, les quatre arrondissements – et leurs codes postaux – ne disparaitront pas sur le plan administratif. Cette réforme, lancée dans le cadre du changement de statut de la capitale en 2017, vise à faire des économies et à améliorer la représentativité des élus parisiens.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles