Un festival dévasté par un tourbillon de poussière

Personne n’a été blessé, en dépit de la violence du vent, qui a emporté plusieurs stands.[Capture d'écran Facebook Maxime Bodivit]

À Landerneau, dans le Finistère, le festival Kann al Loar a vu son site être dévasté par un tourbillon de poussière.

Au moment de l’apparition de ce phénomène météo, près de 150 festivaliers se trouvaient sur le site, à Landerneau, selon les informations de France 3 Régions.

Cecile Gilais, présente sur place, et interrogée par nos confrère témoigne de la violence du phénomène, expliquant que le tourbillon avait «détruit les stands d'une trentaine d'artisans qui exposaient pour le festival».

Fort heureusement, personne n’a été blessé, en dépit de la violence du vent, qui a également renversé des tables, des chaises, et même fait tomber une festivalière. Un coup de chance à ses yeux car «c’était avant la finale de la Coupe du monde, il y avait peu de monde présent».

Maxime Bodivit, caméraman pour le festival, a filmé la scène, et a diffusé la vidéo sur sa page Facebook.

Le phénomène, nommé «Dust devil», apparaît quand plusieurs conditions météo sont réunies : un air sec, une différence notable de température entre le sol et l’air, et, bien entendu, du vent.  

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles