En cavale, Redoine Faïd laisse une piste aux enquêteurs

Les enquêteurs estiment que les trois hommes armés qui sont intervenus dans la prison ne sont pas les seuls complice de Redoine Faïd.[GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP]

Le sac, retrouvé par les enquêteurs dans une forêt de l’Oise, n’aurait finalement pas été abandonné par le commando en fuite après l’évasion de Redoine Faïd, mais dissimulé afin d’être probablement réutilisé.

Selon une information du journal Le Parisien, les membres du commando auraient ainsi été surpris par un chasseur alors qu’ils étaient en train d’enterrer le sac en question, dimanche 8 juillet, au cœur de la forêt de Verneuil-en-Halatte (Oise).

Ce chasseur aurait confié aux enquêteurs avoir vu trois hommes, qui ont pris la fuite en l’apercevant. Le sac contenait une disqueuse, deux armes longues, des gilets pare-balles, mais également des vêtements et des cagoules. Les enquêteurs ont également saisi une pelle et une pioche, probablement destinées à enterrer l’ensemble.

Autant de précieux indices donc pour les forces de l'ordre. Ainsi, si certains de ces éléments sont susceptibles d’avoir servi lors de l’évasion spectaculaire de Redoine Faïd, d’autres étaient appelés à servir dans un avenir proche. Potentiellement pour un prochain braquage, destiné à financer la cavale du fugitif, mais également à payer ses complices.

Des complices que la justice estime être nombreux. Ainsi, les enquêteurs pensent que les trois hommes armés qui sont intervenus dans la prison ne seraient pas les seuls, et que d’autres personnes auraient pu aider Redoine Faïd au cours de sa cavale.  

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles