Deux ans après la mort d'Adama Traoré, une marche blanche organisée

Sur les coups de 19 heures, le 19 juillet, Adama Traoré est déclaré mort dans la cour de la gendarmerie de Persan (Val-d'Oise). Deux ans plus tard, l'enquête piétine et la famille de la victime attend toujours des réponses. Une marche en la mémoire d'Adama Traoré a donc été organisée, ce samedi à partir de14 heures à Beaumont.

«Dans quelques jours, mon jeune frère aurait dû avoir 26 ans», a déclaré la soeur d'Adama, Assa Traoré, dans une lettre ouverte à Emmanuel Macron publiée par l'Obs.

Cette lettre a été rendue publique pour dénoncer le non-avancement de l'enquête. Car l'expertise devant établir la vérité sur les circonstances de la mort d'Adama lors de son interpellation a été une nouvelle fois repoussée. Initialement prévue le 17 mai, celle-ci a été reportée une première fois au 17 juillet, avant que les médecins reportent finalement les constatations au 30 septembre prochain.

Le dernier rapport, réalisé il y a un an à la demande de la famille, confirme une mort par asphyxie, comme le mentionnaient déjà deux rapports datant de 2016. Et, dans ce dernier rapport, l'existence d'un problème cardiaque avait été exclue. Voilà pourquoi la dernière expertise est très attendue par la famille de la victime. D'ailleurs, une reconstitution pourrait également être réclamée par la famille au juge d'instruction, afin d'en savoir plus sur les circonstances de la mort.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles