Alexandre Benalla, plus recherché sur Google que Mbappé et plus tweeté que « Je suis Charlie »

Le garde du corps violent d'Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, fascine Internet. Le garde du corps violent d'Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, fascine Internet.[Ludovic MARIN / POOL / AFP]

Depuis le déclenchement de l'affaire Benalla, à la suite d'un article paru sur le site du Monde le 18 juillet, le garde du corps d'Emmanuel Macron passionne Internet.

Son nom est l'un des plus recherchés sur Google en France, devant celui du footballeur Kylian Mbappé, qui monopolise pourtant la presse nationale et internationale depuis la victoire des Bleus en Coupe du monde, et ceux des cyclistes Peter Sagan et Christopher Froome, qui brillent sur le Tour de France. 

benalla_trend.png  benalla_mbappe.png

Source: Google Trends, le 24 juillet 2018 à 15h30

Les articles concernant Alexandre Benalla sont également les plus partagés sur les réseaux sociaux. Sur son blog Reputatiolab, le chercheur Nicolas Vanderbiest explique ainsi que 1,5 millions de tweets ont été publiés sur le sujet en moins d'une semaine. «À titre de comparaison, MeToo, BalanceTonPorc et JeSuisCharlie sont inférieurs», précise-t-il. 

Autre signe de la viralité de l'affaire, celle-ci donne lieu à de nombreuses fausses informations. Ainsi, selon les statistiques du site BuzzSumo, les articles les plus partagés au sujet d'Alexandre Benalla n'émanent pas d'organes de presses, mais de sites parodiques ou militants. Ceux de NordPresse.be sont par exemple massivement relayés sur les réseaux sociaux.

Et si on peut espérer que tous ces partages relèvent de l'humour, on ne peut pas exclure qu'ils soient pris au sérieux par certains. Un député LR, Eric Pauget, s'est ainsi laissé piégé, relayant une information du site parodique selon laquelle Alexandre Banella aurait détenu «les codes nucléaires».

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles