Les festivaliers de Lollapalooza intoxiqués par l'eau des robinets ?

Les festivaliers incriminent les fontaines installées pour l'occasion sur l'hippodrome de Longchamp[FRANCOIS GUILLOT / AFP]

Des festivaliers pensent avoir été intoxiqués par l'eau des robinets de Lollapalooza, sur l'hippodrome de Longchamp (XVIe).

Alors que l'évènement - la seconde édition qui s'organise en France - s'est terminé le week-end dernier, plusieurs personnes qui s'y sont rendues se sont plaintes des mêmes maux sur les réseaux sociaux. 

Crampes au ventre, fièvre, vomissements et diarrhées ont frappé ces festivaliers qui incriminent les fontaines installées pour l'occasion sur l'hippodrome de Longchamp.

La compagnie Eau de Paris a affirmé qu'elle n'était pas intervenue dans l'installation ou le contrôle de ces fontaines. 

L'organisateur conteste les faits

Live Nation France, qui organise l'édition française de Lollapalooza, a contesté cette version dans un tweet paru jeud 26 juillet. «Les conditions de sécurité et d’hygiène d’un événement de l’ampleur de Lollapalooza sont strictement encadrées et contrôlées», a indiqué le service de communication qui a précisé que «deux zones d’eau potable sur le festival, ont été identifiées, traitées et certifiées comme telles».

Au total, 116 fontaines d’eau potable étaient présentes sur le site. «C’est l’un des ratios les plus élevés de tous les festivals franciliens. Ailleurs, des panneaux indiquaient clairement que l’eau était impropre à la consommation», a précisé le service communication qui en profite pour nier les rumeurs de rupture de stock des bouteilles d'eau vendus sur le festival.

Le service de communication a également précisé qu'«après enquête auprès de l’ensemble des prestataires et intervenants, la piste de l’intoxication à l’eau sur nos zones d’eau potable est définitivement écartée.» «Les équipes médicales sur place nous confirment que sur les 772 personnes traitées dans leurs services durant ces deux journées, aucune ne l’a été pour une intoxication due à l’eau». 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles