Injures sexistes et antisémites : Yaël Braun-Pivet dépose plainte

Elle avait notamment été critiquée par l'opposition pour avoir refusé d'inviter des proches d'Emmanuel Macron à s'exprimer devant la commission d'enquête. [AFP]

Cible d'injures sexistes et antisémites sur les réseaux sociaux, la députée LREM Yaël Braun-Pivet a déposé plainte.

Celle qui s'est retrouvée sous le feu des médias, en dirigeant les débats de la commission d'enquête de l'Assemblée nationale chargée de faire la lumière sur l'affaire Alexandre Benalla, l'a annoncé sur Twitter.

«Depuis le début des travaux conduits par la Commission des lois, je suis destinataire de dizaines de messages de menaces et d'injures à caractère sexiste et antisémite. Rien ne justifie une telle violence. Elle est intolérable. C'est pourquoi j'ai déposé plainte aujourd'hui», écrit-elle. Yaël Braun-Pivet a joint à son post des captures d'écran attestant de la violence des menaces et insultes dont elle est la cible.

Elle avait notamment été critiquée par l'opposition pour avoir refusé d'inviter des proches d'Emmanuel Macron à s'exprimer devant la commission d'enquête, comme Alexis Kohler finalement convoqué face aux sénateurs. Face à sa position, Guillaume Larrivé, co-rapporteur avec Yaël Braun-Pivet de la commission, avait claqué la porte de cette dernière jeudi 26 juillet.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles