Canicule : Agnès Buzyn appelle à la vigilance pour les bébés et les enfants en bas âge

La ministre de la Santé a déconseillé l'usage des écharpes de portage[AFP - Image d'illustration]

Lors d'une conférence de presse organisée dimanche aux urgences pédiatriques de l'hôpital Necker, à Paris, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a fait un point sur la canicule qui frappe la France depuis quelques jours. A cette occasion, elle a appelé à la plus grande vigilance pour protéger les jeunes enfants. 

Pendant ces journées de fortes chaleurs, les bébés doivent être placés «dans des poussettes pour les aérer», a rappelé la ministre de la Santé. Elle a également déconseillé d'avoir recours aux écharpes de portage pour transporter les bambins. «Ce sont essentiellement ces bébés-là qui sont trop protégés et en surchauffe et qui font des malaises», a-t-elle justifié.

Agnès Buzyn en a profité pour souligner un autre risque sanitaire pour les jeunes enfants, celui des noyades dont le nombre a fortement augmenté ces dernière semaines. «Nous avons une recrudescence des noyades, notamment chez les moins de six ans», a-t-elle indiqué. «Donc il faut être particulièrement vigilant quand on s’approche d’un point d’eau, que ce soit une piscine, un lac ou une rivière.»

Concernant la prise en charge globale des problèmes de santé liés à la canicule, la ministre a tenu à rassurer. Elle a affirmé que «4 % des passages aux urgences de ces derniers jours» étaient liés aux fortes chaleurs, un ratio qu'elle a qualifié de «stable». Dix-huit des 650 services d’urgence en France sont encore «en tension», a-t-elle ajouté.

«Je pense que notre société commence à s'adapter à la canicule», a-t-elle résumé, en pointant la «très bonne assimilation des messages de prévention dans la population».

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles