A Fleury-Mérogis, Booba est placé à l'isolement dans le même quartier que Salah Abdeslam

Kaaris et ses amis sont quant à eux détenus au centre pénitentiaire de Fresnes[GUILLAUME BAPTISTE / AFP]

Après leur violente altercation à l'aéroport d'Orly mercredi, Kaaris et Booba ont été placés en détention provisoire dans deux prisons différentes. Le dernier a été mis à l'isolement, à Fleury-Mérogis (Essonne), non loin d'un certain Salah Abdeslam. 

La star française du rap «se trouve dans un quartier isolé, où il est seul en cellule, à un étage où se trouvent les détenus médiatiques ou politiques», a expliqué Alexandre Caby, secrétaire adjoint du syndicat de surveillants pénitentiaires UFAP-UNSA de Fleury-Mérogis, à Europe 1.

«Pas dans des conditions classiques»

Parmi ces détenus se trouve l'unique survivant des commandos du 13 novembre, Salah Abdeslam. Mais les deux hommes étant isolés, ils ne se croiseront pas dans les couloirs de la prison

L'isolement «permet d'éviter qu'il soit trop approché en détention parce qu'on imagine bien que certains détenus sont peut-être des fans», a précisé Alexandre Caby. «On souhaite que sa détention se passe le mieux possible et donc il n'est pas dans des conditions classiques avec les autres détenus de droit commun». 

Booba, à l'instar de Salah Abdeslam, possède ainsi quelques avantages : il est seul dans une cellule d'environ 9 mètres carrés, avec un lit, une salle de bain, des toilettes, une télévision, un plan de travail et une armoire de rangement. «Il bénéficie de la salle de sport réservée aux détenus de cet étage et d'une cour de promenade à part», a ajouté le secrétaire adjoint, toujours à Europe 1

Les proches du rappeur, qui ont également participé à la bagarre, ont été placés dans des cellules classiques de la prison de Fleury-Mérogis, et ne peuvent communiquer avec Booba. 

Kaaris et ses amis sont quant à eux détenus au centre pénitentiaire de Fresnes. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles