Légère baisse du coût de la rentrée scolaire, sauf pour le primaire

En plus d'une revalorisation de l'ARS, la CSF réclame une application d'une TVA à 5,5% pour les fournitures scolaires et la gratuité des manuels.[Pascal PAVANI / AFP]

Le coût de la rentrée scolaire 2018 est en légère baisse par rapport à l'année dernière, excepté pour le primaire, dévoile l'enquête annuel de la Confédération syndicale des familles (CSF).

L'enquête de la CSF a été publié jeudi 16 août, jour de versement de l'allocation de rentrée scolaire (ARS), qui a augmenté de 1% cette année. L'organisation la juge, d'ailleurs, «encore trop insuffisante», même si le coût de la rentrée scolaire devrait diminuer de 2,91%. En effet, la facture varie en fonction des classes, pour lesquelles la CSF constate «des pratiques d'achats différentes».

Par exemple, une famille dont l'enfant entre en 6e devrait débourser un peu plus de 340 euros, soit une baisse de 2,6% par rapport à l'an dernier, et 403 euros pour un élève faisant sa rentrée en seconde générale, soit 4,4% de moins qu'en 2017.

La facture augmente en CP, avec 165 euros de frais, soit 10% de plus que l'an dernier. En cause, une hausse de 15 euros en fournitures et de 7 euros en équipements sportifs. On observe pour le CP, classe charnière dans le parcours éducatif, «une volonté de ne pas négliger les dépenses pour que l'enfant étudie dans de meilleures conditions», a expliqué lors d'un point presse jeudi Johan Jousseaume, responsable éducation de la CSF.

Au collège et au lycée, l'organisation note que les parents ont tendance à réutiliser du matériel, notamment sportif. Les familles font également plus attention à la nature de leurs achats et plébiscitent moins les marques.

En plus d'une revalorisation de l'ARS, la CSF réclame une application d'une TVA à 5,5% pour les fournitures scolaires et la gratuité des manuels.

Chaque année, la CSF s'appuie sur son réseau d'antennes locales pour interroger des familles partout en France sur le coût de la scolarité de leurs enfants. Cette année, 128 familles ont répondu à des questionnaires détaillés.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles