Cannes : le Uber de deux Londoniens tombe à la mer, ils sont débités de 20 euros

La voiture est tombée à trois mètres de profondeur. [Valery HACHE / AFP]

Deux Londoniens et leur chauffeur Uber sont tombés dans la mer, en mars dernier à Cannes. Les occupants ont survécu mais la course a été débitée par la société. Ils ont été remboursés par la suite.

L’histoire remonte au 15 mars dernier. Durant un voyage d’affaire dans le sud de la France, Nick Christoforou et Sophia Toon, deux collègues, ont passé une commande sur Uber afin de rentrer vers 13h30.

«Tout à coup, je me suis senti tomber», s'est rappelé Nick, dans des propos recueillis vendredi par le Sun. «Aujourd’hui encore, je ne suis pas sûr de ce qui a causé cela». La Citroen DS5 est tombée dans l'eau de la Côte d’Azur, à environ trois mètres de profondeur. L’homme de 31 ans est parvenu à sortir de la voiture, a rejoint le bateau le plus proche, puis est revenu aider ses compagnons d’infortune. Entre temps, les autorités étaient arrivées sur place et le chauffeur a dû faire un alcotest qui s’est avéré négatif.

Il refuse environ 900 euros d'indemnisation

«Le chauffeur a réussi à me sortir par la fenêtre», a détaillé la jeune femme de 23 ans. Contacté par The Sun, un policier a témoigné : «Heureusement que la voiture coulait lentement, ça a laissé le temps aux occupants de s’en sortir sain et sauf».

Les médias anglais ont précisé que la course, d’une valeur d'environ 20 euros, a été débitée du compte de Nick. Par la suite, le Londonien a été remboursé et la société lui a proposé une compensation d’un peu moins de 900 euros, qu’il a décidé de refuser.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles