Parcoursup : 15.000 étudiants n'ont toujours pas reçu de proposition

Frédérique Vidal fera, à la fin du mois de septembre, un bilan de la plateforme Parcoursup.[LUDOVIC MARIN / AFP]

À moins d’un mois de la fin de la procédure Parcoursup, 15.500 étudiants n’ont toujours pas reçu la moindre proposition. La ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, fera un bilan à la fin du mois de septembre.

«J'ai toujours dit qu'on ferait un bilan à la fin septembre et c'est ce qu'on fera (...). S'il faut ajuster des choses, on les ajustera», a ainsi déclaré la ministre au micro de France Inter, alors que le fonctionnement et l'important nombre d'étudiants encore en attente d'une place dans l'enseignement supérieur ont fait débat au cours de l'été.

Ce bilan devrait se faire «avec l’ensemble des acteurs, présidents d’université, enseignants chercheurs, etc», a-t-elle ajouté.

Selon les chiffres communiqués par le ministère, alors que la fin de la phase complémentaire, fixée au 5 septembre, s’approche, il reste un peu moins de 15.500 candidats toujours en attente d'une réponse, dont 8.900 lycéens. Ils sont accompagnés par les commissions rectorales.

Un chiffre considérable, près de trois fois supérieur à ceux de l’année dernière, avec la plateforme Admission Post-Bac (APB), selon les informations d’Europe 1.

Environ 47.000 autres sont également sans affectation mais sont considérés comme «inactifs» par le ministère. Ils n'ont ainsi pas répondu aux sollicitations les invitant à s'inscrire en phase complémentaire ou à faire appel à un accompagnement personnalisé.

Aux yeux de Frédérique Vidal, trois engagements-clé ont été respectés, avec la suppression du tirage au sort, la mise en place de parcours d’accompagnement pour les bacheliers les plus fragiles lors de leur première année en université, et la baisse, selon elle, du coût de la rentrée universitaire, avec notamment l'économie des 217 euros de cotisation à la sécu étudiante. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles