Hérault : un patron lance un référendum pour que ses employés ne partent plus en vacances en été

Image d'illustration. [DAMIEN MEYER / AFP]

Un bien curieux référendum. Le directeur de l'Intermarché de Villemagne-l'Argentière dans l'Hérault veut persuader ses salariés de ne plus partir en vacances durant la saison estivale.

Le but ? «Faire progresser l'entreprise».  Or, le patron, Jean-Pierre Le Berrigo, estime qu'avoir accepté de mettre en place des congés payés au mois de juillet et août constitue une «erreur». 

«Vous êtes tous de très bons professionnels dans vos domaines respectifs, et pour nos deux mois les plus forts, vous prenez tous ou presque des congés. C'est au moment où l'on a le plus besoin de vous que vous vous absentez pour laisser vos univers à des saisonniers», écrit ainsi Jean-Pierre Le Berrigo dans une lettre adressée à tous ses collaborateurs.

Il leur propose donc de se soumettre à un vote.

«Un bel exemple de démocratie dans l'entreprise»

Contacté par le Parisien qui l'interroge sur son initiative, il se félicite d'un «bel exemple de démocratie dans l'entreprise» 

Pour être adopté, celui-ci doit l'emporter à 60% de «oui». Et, le patron de préciser que ces votes ne seront pas anonymes, car dit-il «nous devons tous assumer nos décisions».

Si le résultat de cette consultation sera connu officiellement à la fin du mois de septembre, Jean-Pierre Le Berrigo pense déjà avoir perdu son pari, a-t-il ainsi confié au quotidien

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles