Une cigogne prive 1700 foyers privés d'électricité

Si ce type d'incident demeure rare, il n'est toutefois pas anecdotique[SEBASTIEN BOZON / AFP]

L'incident est peu courant. Après s'être posée sur un poteau électrique, ce mercredi soir à Barbey (Seine-et-Marne), une cigogne a provoqué un court-circuit et plusieurs coupures de courant dans des foyers de huit communes.

L'échassier a perdu la vie à l'instant même où 1700 foyers ont été touchés, peu après 22h, précise le Parisien, qui rapporte l'information.

«Au pic de la coupure, on a recensé jusqu’à un millier de clients privés simultanément d’électricité mais sur une durée maximale d’une demi-heure», a précisé à nos confrères le gestionnaire du réseau, Enedis. Si ses agents sont immédiatements intervenus à distance, des électriciens ont également dû être mobilisés sur place. «On a craint un long dépannage mais les agents d’ERDF ont bien travaillé et l’intervention a été assez rapide», se réjouit de son côté Pierre-Emmanuel Lavaux, adjoint au maire de Barbey, qui compte 170 habitants.

Période de migration post-nuptiale

Si ce type d'incident demeure rare, il n'est toutefois pas anecdotique. «Il n’est pas rare de voir des cigognes dans notre région à cette époque, assure au Parisien la ligue de protection des oiseaux (LPO) d’Ile-de-France. C’est la période de migration post-nuptiale, après celle de reproduction. On peut donc voir des cigognes entre mi-août et mi-octobre sur l’Ile-de-France qui a un couloir de migration en direction du sud. Malheureusement, les oiseaux de grande envergure sont parfois victimes d’accidents de ce type.»

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles