Il tente de tuer son ex-compagne pour un emballage de préservatif

L'accusé assure l'avoir «seulement» giflée, parce qu'elle aurait été «insolente»[DENIS CHARLET / AFP]

Un Montpelliérain de 30 ans est accusé d'avoir tenté de tuer son ex-compagne après avoir retrouvé un emballage de préservatif à son domicile.

Les faits se sont produits le 6 août dernier. Comme le raconte Midi Libre, l'homme, sorti de ses gonds, l'aurait étranglée avant de lui enfoncer un tee-shirt dans la bouche. La victime a survécu à l'agression.

Incarcéré depuis les faits, l'accusé, qui a demandé sa remise en liberté devant la cour d'appel de Montpellier, nie les coups de pied et de poing décrits par la victime, ainsi que la strangulation qui lui vaut sa mise en examen pour «tentative de meurtre». Selon lui, il l'aurait «seulement» giflée, parce qu'elle aurait été «insolente».

L'enquête de police à permis de déterminer que la plaignante, mère d'un jeune enfant, aurait subi des violences ces trois dernières années. A l'origine de ce déferlement de haine, de la jalousie. Son bourreau l'aurait frappée suite à des photos, publiées sur les réseaux sociaux, sur lesquelles son ex-compagne apparaît aux côtés d'un homme. Il n'aurait par ailleurs pas apprécié qu'elle découvre qu'il organisait des soirées avec des escort girls...

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles