Alerte au tsunami en Nouvelle-Calédonie après un violent séisme

Des vagues pouvant dépasser de 30 cm à un mètre le niveau de la marée sont possibles.[AFP]

Une alerte au tsunami a été lancée mercredi en Nouvelle-Calédonie, au Vanuatu et aux îles Fdji du après un violent séisme d'une magnitude de 7,1 sur l'échelle de Richter survenu mardi en milieu d'après-midi dans la région des îles Loyauté.

«Des vagues pouvant dépasser de 30 cm à un mètre le niveau de la marée sont possibles», a déclaré le Centre d'alerte au tsunami dans le Pacifique (PTWC).  Les habitants sont conviés à la prudence et à respecter les consignes éventuelles des autorités locales, selon la même source.

Des vagues moins importantes sont possibles dans d'autres endroits du Pacifique, dont les îles Marshall et les Samoa. Jonathan Hanson, sismologue à l'institut néo-zélandais GNS Science a cependant minimisé les risques, expliquant que le séisme se trouvait assez loin des zones habitées et que l'alerte faisait état de vagues modestes.

«Les vagues de tsunami qui ont été recensées dans deux stations de Nouvelle-Calédonie mesurent 16 à 17 centimètres», a-t-il déclaré à l'AFP. «A ce niveau, nous ne nous attendons pas à des dégâts». L'épicentre était situé à 27 km de profondeur, selon l'institut américain de séismologie.

 


 

À suivre aussi

Séisme : le temps de la sécurisation à Teil
catastrophe naturelle Séisme : le temps de la sécurisation à Teil
Séisme dans la Drôme et en Ardèche : le jour d'après
catastrophe naturelle Séisme dans la Drôme et en Ardèche : le jour d'après
catastrophe naturelle Séisme dans la Drôme et en Ardèche : des répliques sont-elles à craindre ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles