Pour la LREM Aurore Bergé, les Français sont «schizophréniques» dans leurs revendications

Aurore Bergé, porte-parole de LREM à l'Assemblée, considère que les retraités «peuvent faire un effort». Aurore Bergé, porte-parole de LREM à l'Assemblée, considère que les retraités «peuvent faire un effort». [© Ludovic MARIN / AFP]

Le mot fait mouche. Alors qu'elle évoquait l'assainissement des comptes de l'Etat pour l'année 2019, la porte-parole de LREM à l'Assemblée nationale, Aurore Bergé, a taxé les Français de «parfois un peu schizophréniques» sur ce sujet. 

C'est en regrettant les critiques ayant suivi les annonces du Premier ministre pour réduire les déficits publics l'an prochain, que cette fidèle d'Emmanuel Macron est montée au créneau. «On ne peut pas dire que rétablir les comptes publics et réduire la dette est essentiel, et dans le même temps, ne pas assumer quand on demande de faire des efforts», a-t-elle affirmé, lors d'une interview donnée mardi au média de la banque en ligne Boursorama.

En première ligne de mire : le débat sur des retraites, dont la macroniste se dit «étonnée». «On a l’impression que les Français ont oublié le modèle de retraites qui est le nôtre, c’est-à-dire que vous et moi travaillons et payons aujourd’hui pour celles et ceux qui sont actuellement à la retraite. Nous payons la retraite de nos aînés», a ainsi rappelé la députée marcheuse des Yvelines.

«les retraités peuvent faire un effort»

Conclusion, selon elle, «nous [les pouvoirs publics] pouvons légitimement demander un effort générationnel à celles et ceux à qui on paye les retraites, parce qu’ils ont la capacité de le faire. Nous souhaitons que le travail paye mieux et pour cela, nous devons baisser les cotisations sociales sur le travail».

«C’est pour vos enfants et vos petits-enfants, pour accompagner des générations qui n’ont pas eu les mêmes chances que les leurs», a encore martelé Aurore Bergé à l'attention des retraités.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles