Il tire une fusée de détresse en guise de bougies d'anniversaire

La plaisanterie du plaisancier a entraîné le déploiement inutile de nombreux moyens de secours, dont deux vedettes de la SNSM. La plaisanterie du plaisancier a entraîné le déploiement inutile de nombreux moyens de secours, dont deux vedettes de la SNSM. [© FRED TANNEAU / AFP]

La blague a fait des vagues. Ce sont les grands moyens qui ont été déployés, ce week-end, sur le littoral de Trébeurden (Côtes-d’Armor), après qu’une fusée de détresse rouge a été aperçue dans le ciel.

Durant près de trois heures, les garde-côtes, mais aussi deux vedettes de la SNSM et un hélicoptère de la sécurité civile, ont sillonné la zone, en quête d’un plaisancier en péril.

Mais c’est amarré au port que les secours ont finalement retrouvé le navire d’où était parti «l’appel». Son propriétaire a expliqué avoir tiré la fusée – qu’il croyait périmée – pour fêter l’anniversaire de sa fille. 

Une action qui pourrait lui coûter jusqu’à 30 000 euros d’amende. «Au moins, il a pu constater l’efficacité de notre système de recherches», a réagi avec ironie l’un des sauveteurs.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles