L'ancienne présidente de l'INA Agnès Saal aurait eu une nouvelle promotion

Agnès Saal serait devenue discrètement administrateur général. Un choix du ministère de la Culture. [LIONEL BONAVENTURE / AFP]

L'ancienne présidente de l'Institut national de l'audiovisuel (INA) serait devenue administrateur général, au 1er janvier 2018. Un échelon supérieur dans la fonction qui lui offre une généreuse contrepartie financière. 

Sa récente nomination en tant que haute fonctionnaire à l'égalité, la diversité et la prévention des discriminations auprès du secrétaire général du ministère de la Culture avait fait grand bruit.

A cause notamment du passé sulfureux d'Agnès Saal, condamnée à trois mois de prison avec sursis après les révélations sur ses dépenses excessives en taxi. Près de 24.000 euros à l'INA. 

Mais Mediapart rapporte qu'elle aurait été inscrite «au tableau d'avancement à l'échelon spécial du grade d'administrateur général». Une annotation qui n'est pas automatique. Le site rappelle que c'est l'employeur du fonctionnaire en question qui décide de ce changement. En l'occurrence pour Agnès Saal, c'est le ministère de la Culture. 

Françoise Nyssen vole à son secours

Une franche promotion qui équivaut à «environ 10%» du traitement annuel du fonctionnaire. Ses indemnités retraites seraient également revalorisées. 

Sur Twitter, face à la fronde, Françoise Nyssen, la ministre de la Culture a défendu «l'engagement et le travail au service de ces valeurs fondamentales».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles