Tout savoir sur le loto du patrimoine lancé ce lundi

Emmanuel Macron a missionné Stéphane Bern pour ce loto du patrimoine qui débute lundi.[Ludovic MARIN / AFP]

C'est une initiative lancée par le ministère de la Culture et pilotée par l'animateur Stéphane Bern. Le loto du patrimoine qui démarre ce lundi 3 septembre permettra de restaurer les bâtiments du pays en péril. 

Cnews vous explique son fonctionnement.

Deux manières de jouer

Pour cette «Mission patrimoine», un nouveau jeu de grattage est mis en vente. Il faudra débourser 15 € pour s'offrir un ticket et avoir la possibilité de remporter 1,5 milion d'euros. La FDJ annonce que le joueur aura presque une chance sur trois de l'emporter (1 sur 2,92). Il y aura également un tirage classique, le vendredi 14 septembre, la veille des journées du Patrimoine. La grille, mise en vente dès lundi, coûtera 3 € pour un jackpot de 13 millions d'euros. 

Combien cela va rapporter ?

La fondation du patrimoine, lancée par le ministère de la Culture, percevra près de 10% des mises enregistrées. Sur chaque ticket de grattage acheté 15€, elle va recevoir 1,52 €. Au total, l'Etat espère récolter entre 15 et 20 millions d'euros. 

A quoi l'argent va servir ?

Cette manne permettra d'engager la restauration de 269 monuments en péril, dont 18 ont été classés comme prioritaires.  Un joli pactole mais qui ne suffira pas à rénover intégralement ces bâtiments, loin de là. C'est pour cette raison que Stéphane Bern, qui s'est vu confier cette mission par Emmanuel Macron, a déploré le manque d'intérêt de l'Etat pour ce patrimoine rural. 

«On est prêt à mobiliser 450 millions d'euros pour rénover le Grand Palais à Paris. Et pendant ce temps, on me laisse me décarcasser pour trouver 20 millions d’euros pour le patrimoine vernaculaire des petits villages». 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles