Combien va coûter la rentrée scolaire ?

Alors que la rentrée des classes arrive à grands pas, la Confédération syndicale des familles (CSF) a sorti la calculette et a chiffré son coût en primaire, collège et lycée. 

Principal enseignement de l'enquête de la CSF, qui, pour les besoins de celle-ci, a analysé les réponses de 128 familles partout en France, le coût de la rentrée scolaire va, au global, diminuer de 2,91 %.

Or, dans le détail, on s'aperçoit que cela ne signifie pas pour autant que toutes les familles vont voir leur budget rentrée s'alléger, loin s'en faut.

Au moins 165 euros au cp, en forte hausse

La rentrée dans les classes de primaire va, elle, en effet augmenter, surtout au CP, avec, au total, 165 euros de frais. Cela représente une hausse de 10 % par rapport à la rentrée 2017.

Une augmentation significative qui s'expliquerait surtout par l'allongement des listes de fournitures demandées en cours préparatoire.

De leur côté, les familles ayant un ou plusieurs enfants en cours moyen (CM1 et CM2) devront, elles, débourser 194,62 euros par tête (+ 1,05 % sur un an).

Au moins 342 euros pour un élève de sixième

Au collège, si la rentrée devrait être moins chère comparée à l'an passé, son coût devrait, là aussi, rester tout de même conséquent. 

Pour un élève entrant en sixième, les familles devraient ainsi débourser un peu plus de 340 euros (342,22 euros très exactement), soit 11 euros de moins par rapport à l'an dernier.

Ce coût comprend les fournitures scolaires (190,08 euros), les livres dits «annexes», soit ceux nécessaires à l'élève mais non fournis par l'établissement (46,60 euros), les frais relatifs à l'équipement sportif (78,22 euros) et, enfin, ce que la CSF appelle les «frais annexes», comme, par exemple, la photo de classe, la coopérative, et, bien sûr l'assurance obligatoire (27,32 euros).

A titre de comparaison, la facture pour un élève de quatrième, devrait, elle aussi, baisser pour s'établir à à 332,26 euros (172,48 euros pour les fournitures, 69,49 euros pour les livres annexes, 62,97 euros pour les frais d'équipement sportif et 27,32 euros pour les frais annexes). C'est 21 euros de moins par rapport à la rentrée 2017.

Un peu plus de 400 euros pour un lycéen de seconde générale

Enfin, le budget d'une rentrée en Seconde générale baisse également, à 403,79 euros, soit 4,4% de moins qu'en 2017.

Un coût important mais qui reste bien moindre comparé à celui d'un lycéen en Bac pro industriel (682,83 euros / -3,06 %).

La raison, souligne la CSF, tient au fait que «les dépenses en enseignement professionnel et/ou en alternance sont plus importantes que les dépenses en enseignement général car les équipements spécifiques coûtent cher».

Par ailleurs, si le coût de la rentrée au collège et au lycée diminue légèrement, cela s'explique, pour la CSF, par un recul des dépenses liées au sport : «du collège au lycée, les parents y consacrent 7 à 15 euros de moins qu'en 2017» et favorisent la réutilisation du matériel d'une année sur l'autre, explique la Confédération.

Les familles sont également «plus attentives» à la nature de leurs achats, notamment vis-à-vis des produits de marque, «moins plébiscités», anlayse la CSF.

Les résultats complets de l'enquête sont disponibles en PDF en cliquant ici

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles