Richard Ferrand s'excuse «de ne pas être une dame»

«Il y avait un choix entre quatre personnalités, deux femmes, deux hommes. Le choix s'est porté sur moi. Vous me pardonnerez de ne pas être une dame», a déclaré Richard Ferrand[Eric FEFERBERG / POOL / AFP]

Fraîchement élu candidat de la majorité à la présidence de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand est déjà à l'origine d'une polémique : interrogé à l'issue du vote sur l'absence de candidate, il s'est excusé «de ne pas être une dame».

Barbara Pompili et Cendra Motin ayant toutes deux été écartées, les chances de voir une femme à la tête de l'Assemblée nationale pour la première fois depuis 1789 se sont évanouies. «Il y avait un choix entre quatre personnalités, deux femmes, deux hommes. Le choix s'est porté sur moi. Vous me pardonnerez de ne pas être une dame», a déclaré Richard Ferrand, avant de se tourner vers d'autres journalistes. 

Une petite phrase qui n'est pas passée inaperçue, et qui a largement été critiquée sur les réseaux sociaux

Avec 64,26% des suffrages, le patron du groupe LREM au palais Bourbon a largement devancé ses concurrents. L'élection du prochain président de l'Assemblée nationale aura lieu mercredi. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles