Bretagne : la justice refuse que leur garçon s’appelle Ambre

Un couple ayant décidé d’appeler leur fils Ambre a fait l’objet d’un signalement de l’état civil. Le parquet de Lorient estime qu’il y a un risque de confusion.

A consonance masculine, le prénom est considéré comme féminin, même si plusieurs garçons ont déjà été appelé ainsi. Le procureur de Lorient a ainsi estimé que cette confusion pouvait nuire à l’enfant et requis un changement de prénom.

Selon France Bleu, qui révèle l’information, le juge aux Affaires familiales, où la mère a été assignée, a de son côté estimé qu’il n’y avait aucune raison de procéder à un changement. Ce à quoi le parquet a réagi en faisant appel.

Une affaire qui sera jugée au plus tôt en avril 2019, alors que le jeune garçon a déjà un an et demi.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles