Quand Jean-Luc Mélenchon évoque les «kékés» du Nord

Les propos de Jean-Luc Mélenchon ont créé la polémique.[AFP]

Comme un froid entre Jean-Luc Mélenchon et les «gens du nord». Le député France Insoumise (FI) de Marseille a évoqué les «kékés» du Nord dans une séquence capturée par les caméras de Quotidien sur TMC, vendredi. Une remarque passée inaperçue jusque-là et mal reçue par certains élus d'une région qu'il avait tenté de séduire pendant les élections législatives de 2012. 

«Vous vous sentez comme un vrai Marseillais maintenant ?», lui demande le journaliste en référence à son passé de candidat à la députation dans le Pas-de-Calais en 2012.

Est-ce sa défaite contre Marine Le Pen en 2012 qui a rendu Jean-Luc Mélenchon amer ? Après s'être interrogé en guise de réponse, «Qu'est-ce que c'est un vrai Marseillais? Ici, au bout de cinq minutes, t'es Marseillais», l'élu s'en est pris aux «gens du Nord», il a repris : «J'en connais, je connais des copains qui supportent pas parce qu'ils ont l'impression... enfin vous savez, les gens du Nord, enfin du nord de la France ou de l'Est, ils sont un peu... ils font un peu les kékés, quoi.»

 

Les nordistes se rebiffent

Au-delà de son camarade FI à l'Assemblée nationale Adrien Quatennens, qui se trouvait derrière Jean-Luc Mélenchon pendant la séquence et dont l'expression du visage a trahi sa surprise, d'autres personnes ont vivement réagi à cette sortie passée inaperçue pendant le week end. 

Le sénateur PS du Nord Patrick Kanner a dénoncé, lundi, les «dérapages verbaux permanents» de l'élu.

Quant au porte-parole du Rassemblement national (ex-FN) Sébastien Chenu, député de la région, il a publié lundi un communiqué de presse pour répondre à Jean-Luc Mélenchon.

«Que M. Mélenchon se rassure les « kékés du Nord », lui sauront gré d’avoir été ainsi insultés et s’en rappelleront lorsqu’il s’agira d’aller dans l’isoloir, pour les scrutins à venir», a-t-il lancé.  L'élu a terminé son propos en critiquant la rencontre cordiale du chef de file Insoumis avec le président de la République sur le Vieux-Port, vendredi soir.

«Décidément, Mélenchon aura fait fort ce week-end : nous insultant et se couchant face au président de la République, qu’il fustigeait quelques minutes auparavant, avant de tomber nez à nez avec ce dernier et de se mettre à bêler.»

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles