Macron «exclut formellement de modifier» les droits de succession

L'Élysée a indiqué, lundi 17 septembre, que le président Macron n'envisageait pas de modifier les droits de succession pendant son quinquennat. 

Il a «formellement exclu toute modification des droits de succession sous sa présidence», a fait savoir l'Élysée

Cette annonce fait suite à la conférence de presse de rentrée du délégué général de La République en marche, Christophe Castaner, qui avait laissé entendre vendredi 14 septembre qu'une réforme des droits de succession pourrait être envisagée, afin de lutter contre «la progression des inégalités de naissance». 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles