Le collégien giflé par le chauffeur de bus livre sa version des faits

Selon le jeune garçon giflé dans la vidéo qui a fait le tour d’Internet, un premier « ta gueule » lui aurait été adressé par le conducteur, ce qui aurait provoqué son insulte en retour.

L’enfant de 12 ans raconte au Parisien qu’il traversait la rue en courant pour ne pas manquer son bus. Un coup de klaxon aurait retenti, suivi d’un «ta gueule». Des mots qu’il attribue au chauffeur de la ligne 323 et qui lui font répondre «ta gueule, vas-y avance».

la mère a porté plainte

La vidéo suffit ensuite pour décrire la suite de l’histoire. On y voit le conducteur descendre de son bus et lui mettre une gifle. D’après le collégien, il lui aurait dit, avant de remonter dans son véhicule : «tu as quel âge, toi ?»

La mère de ce collégien d’Arcueil domicilié à Gentily (Val-de-Marne) et décrit comme un caractère difficile a indiqué avoir porté plainte contre X, pour violence n’ayant entraîné aucune capacité de travail. Une procédure disciplinaire a été lancée par la RATP et Elisabeth Borne, la ministre des Transports, s’en est mêlée en déclarant qu’il «n’est pas normal de gifler un jeune».

La pétition lancée par les collègues du conducteur avait déjà recueilli plus de 255 000 signatures ce mercredi matin.

À suivre aussi

Haute-Garonne Effondrement d'un pont à Mirepoix-sur-Tarn : au moins un mort, plusieurs disparus
De nouvelles analyses doivent être pratiquées sur le corps de la trentenaire.
Faits divers Aisne : une femme enceinte meurt dans une forêt après avoir été mordue par des chiens
Faits divers Affaire du chirurgien pédophile de Jonzac : ce que l'on sait

Ailleurs sur le web

Derniers articles