Pet Alert : le réseau de recherche des animaux perdus utilisé pour des arnaques

Selon les gendarmes, l'arnaque menacerait les usagers du réseau Pet Alert «au niveau national» [AFP / ARCHIVES]

L'usage du réseau Pet Alert, créé pour aider les maîtres à retrouver leurs animaux de compagnie perdus, a été détourné. Des escrocs se servent en effet de la plate-forme pour soutirer de l'argent à leurs utilisateurs.

C'est un phénomène contre lequel la gendarmerie du Var a tenté d'alerter les citoyens, vendredi. Selon la gendarmerie, des personnes, ayant publié des annonces sur l'une des pages Facebook de Pet Alert avec leur numéro de téléphone, ont fait l'objet de telles escroqueries.

Elles ont été contactées «par téléphone (SMS ou appel) affirmant être en possession de leur animal», précise la gendarmerie. La méthode est simple : «l’interlocuteur leur demande, quelle somme d’argent le propriétaire de l’animal, est prêt à donner pour pouvoir le récupérer».

Selon les gendarmes, l'arnaque menacerait les usagers du réseau Pet Alert «au niveau national».

«Nous ne sommes en aucun cas responsable de cette situation. Ce phénomène existait déjà à l’époque des affiches et s’est intensifié avec l’arrivée des réseaux sociaux», a indiqué le réseau Pet Alert, cité par Sud Ouest. «Nous restons dans notre optique de continuer à aider.»

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles