Seine-Saint-Denis : les élus du 93 «entendus» par le Premier ministre

Edouard Philippe a demandé du temps aux parlementaires de Seine-Saint-Denis. [© Philippe LOPEZ / AFP]

Une réunion rare et symbolique. Dix-huit députés et sénateurs de Seine-Saint-Denis, de tous bords politiques, ont été reçus ce mercredi 25 septembre par le Premier ministre à Matignon.

Ils étaient venus réclamer les mêmes moyens pour la Seine-Saint-Denis que ceux donnés aux autres départements d’Ile-de-France, notamment après la parution, en mai dernier, d’un rapport parlementaire pointant les inégalités de traitement à l’égard du 93.

Si à la sortie de la réunion, le constat semblait «partagé» par les deux parties, il n'en demeure pas moins que le Premier ministre leur a demandé «un peu de temps», notamment «afin d'élaborer un plan de rattrapage interministériel».

«Il nous a dit que tout ne se réglerait pas en six mois, mais j'ai senti une volonté d'aller dans cette direction», a ainsi rapporté Philippe Dallier, sénateur LR, qui a assuré que le Premier ministre devait «revenir vers eux».

Ce dernier a souligné que les élus «attendaient» donc «le prochain rendez-vous» et restaient mobilisés «pour l’égalité républicaine». Selon eux, leur territoire cumule les difficultés et reste sous-doté, avec moins de fonctionnaires ou moins expérimentés.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles