Financement des campagnes du FN : deux proches de Marine Le Pen renvoyés en correctionnelle

Les juges d'instruction ont ordonné le 14 septembre dernier un procès pour escroqueries et tentatives d'escroqueries[CHRISTOPHE SIMON / AFP]

Deux proches de Marine Le Pen et un mouvement satellite du parti frontiste devenu Rassemblement national sont renvoyés devant le tribunal correctionnel dans l'affaire du financement des campagnes 2014/2015, a appris l'AFP lundi 1er octobre de sources concordantes. 

Les juges d'instruction ont ordonné le 14 septembre dernier un procès pour escroqueries et tentatives d'escroqueries à l'encontre de l'association Jeanne et de son gérant de fait, Jean-François Jalkh.

Il sera également question d'abus de biens sociaux contre Frédéric Chatillon, un ami de longue date de Marine Le Pen, selon l'avocat du chef d'entreprise et une source proche du dossier. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles