Gard : le corps d'Antoine, disparu en 2016, identifié dans une forêt

La dépouille a été retrouvée dans un massif forestier difficile d'accès[PATRICK KOVARIK / AFP]

Le corps d'Antoine, un adolescent de 16 ans disparu le 1er mars 2016, a été découvert et identifié. Il était pendu à un arbre dans un massif forestier de son village de Clarensac (Gard), a annoncé mardi 2 octobre le procureur de la République. 

«Le corps découvert est celui d'Antoine Zoia. L'orthodontiste a formellement identifié les empreintes dentaires» relevées sur le squelette découvert samedi par des chasseurs, a précisé le procureur de Nîmes, Eric Maurel. «La maman d'Antoine a formellement identifié un sac d'école et un couteau retrouvé près du corps», a ajouté le lieutenant-colonel Bertrand Michel, de la section de recherches de Nîmes, au cours d'une conférence de presse. 

«L'autopsie exclut tout acte d'agression à l'encontre du corps», a poursuivi le procureur, sans donner les causes du décès de l'adolescent.

La dépouille a été retrouvée dans un massif forestier difficile d'accès. L'endroit étant particulièrement escarpé, les gendarmes ont dû mettre en place un système de cordes pour y accéder eux-mêmes. 

Antoine Zoia avait quitté son domicile au milieu de l'après-midi, le 1er mars 2016. Sans ses papiers, ni son portable, il avait affirmé à son père et son frère qu'il reviendrait. Il avait acheté un briquet à 16h au bureau de tabac de la commune, et n'a plus été aperçu. Au moment des faits, Clarensac avait été fouillé par les enquêteurs, en vain. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles