Paris : la Ménagerie du Jardin des plantes cherche des parrains pour ses orangs-outans

Quatre orang-outans vivent à l'année au Jardin des plantes de Paris.[© MNHN/ Jérôme Munier]

A Paris, la Ménagerie du Jardin des plantes a récemment annoncé chercher des mécènes, prêts à parrainer ses orangs-outans. Une campagne de crowdfunding débute ce mercredi 11 octobre.

Cette opération de parrainage des orangs-outans doit permettre, selon le Muséum national d'histoire naturelle (MHNH), de «participer au projet d'extension et de rénovation de leur enclos», situé en plein coeur de Paris, et d'accueillir au mieux un petit bébé singe qui doit naître bientôt.

Quatre orangs-outans de Bornéo – l'une des trois espèces d'orangs-outans qui existe aujourd'hui – sont en effet hébergés à l'année au Jardin des Plantes (5e). Nénette, Théodora, Tamù et Banggi vivent là protégés, et préservés, alors qu'ils sont partout dans le monde en voie de disparition.

Une page de crowdfunding a même été créée pour l'occasion, sur Ulule, et disponible ici. Pour la Ménagerie, qui est largement financé par des entreprises mécènes, cette opération ouverte au grand public est ainsi le moyen de «poursuivre son programme de rénovations», engagé depuis plusieurs années.

A noter que ce n'est pas la première fois que le MNHN met en place une telle opération pour rénover l'une de ses fabriques, ces enclos historiques des animaux de la Ménagerie, puisque les travaux de la fabrique des chevaux de Przewalski avait également été financés de cette façon en 2018, tout comme la grande volière et la fabrique des kangourous en 2014.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles